Le transfert multipistes en questions   Mise à jour récente !


Le multipiste en questions…

Suite à l’article concernant le transfert de cassettes ADAT, nous avons reçu plusieurs demandes concernant les transferts d’enregistrements audio multipistes. Des demandes de transfert mais aussi des questions techniques. Cet article regroupe nos réponses. Et commençons par la plus courante…

Quels supports prenez-vous en charge ?

Les principaux supports multipistes utilisés en studio peuvent être relus :

  • – Cassettes ADAT Type I 16 bits (Blackface)
  • – Cassettes ADAT Type II 20 bits
  • – Disques durs ADAT HD24

 

  • – Cassettes Hi8 16 bits enregistrées sur Tascam DA-88, DA-38, DA-98 et Sony PCM-800
  • – Cassettes Hi8 24 bits 48kHz enregistrées sur Tascam DA-78HR et DA-98HR
  • – Cassettes Hi8 24 bits 88.2kHz et 192kHz enregistrées sur Tascam DA-98HR

 

  • – Cassettes audio 4 pistes
  • – Cassettes audio 8 pistes

 

  • – Minidisc 4 pistes
  • – Minidisc 8 pistes

 

  • – Bandes magnétophone 8 pistes 1/4″ (6.4mm)
  • – Bandes magnétophone 16 pistes 1/2″ (1.3cm)

Quels formats de fichiers livrez-vous ?

Sauf indication de votre part, nous livrons un fichier WAV mono 24 bits à la fréquence d’enregistrements de la source (44.1kHz, 48kHz, 882.kHz…).

Il n’y a donc pas de perte de qualité. Le format de fichier n’est pas compressé et est accepté par la grande majorité des programmes.

Les fichiers sont synchronisés à l’échantillon près et prêts à l’importation dans votre programme d’enregistrement audio usuel.

Est-ce que je vais retrouver le son d’origine ?

A l’exception des éventuels défauts introduits par la dégradation du support (drop-out, bande froissée, souffle, imprégnation magnétique*), vous récupérez vos enregistrements tels que présents sur la bande magnétique. Les signaux audio ne subissent pas de traitement audio (compression, limitation, égalisation, normalisation par fichier, etc…).

* L’imprégnation magnétique aussi appelé écho magnétique ou empreinte magnétique correspond au phénomène observé dans une bande magnétique enroulée lorsqu’une induction magnétique se produit entre l’aimantation de la bande (le signal audio enregistré) et celui de la spire voisine.

Quel soin apportez-vous au câblage ?

Le câblage entre les sorties du(des)  lecteurs et la carte externe d’acquisition est particulièrement soigné. Sur la base de nombreuses années d’expérience dans le domaine de l’électromagnétisme, nous réduisons à quelques centimètres le câblage (blindé et adapté en impédance) susceptible d’être sujet à des perturbations externes. Les câbles d’alimentation sont maintenus à l’écart et seuls les câbles nécessaires sont conservés dans le banc de transfert. La liaison entre la carte d’acquisition et l’ordinateur se fait soit par câble optique ou informatique type USB ou Firewire.

Il n’y a donc pas de risque que le transfert introduise un ou des bruits parasites tels qu’un ronflement 50Hz.

Vous est-il possible d’améliorer la qualité des enregistrements ?

Oui, nous pouvons travailler séparément chaque piste pour en fournir une version améliorée en réduisant le souffle, les craquements ainsi que les bruits de fond.

Cette étape peut s’avérer particulièrement intéressante pour les enregistrements analogiques sur cassettes 4 pistes ou bandes magnéto 8 pistes par exemple.

Fournissez-vous une version stéréo de mes enregistrements ?

Sur demande, nous pouvons fournir un ‘mixdown’ témoin de vos enregistrements en travaillant la répartition spatiale et les niveaux. Par contre, nous n’introduisons pas d’effets, montage entre pistes, etc.

Comment gérez-vous les enregistrements sur plusieurs cassettes ?

Dans la mesure du possible, nous synchronisons plusieurs lecteurs pour procéder à une acquisition synchrone des 16, 24 ou 32 pistes.

Si ce n’est pas possible, nous calons les enregistrements en nous basant par exemple sur des sons percussifs et générons des fichiers synchronisés en éditant début et fin où cela est nécessaire.

Quid des enregistrements stéréo ?

Nos bancs de transfert gèrent bien évidemment les enregistrements stéréo sur des supports plus courants tels que cassettes audio, cassettes de dictaphone, disques vinyles, Minidisc, cassettes DAT, etc.

De plus cette infrastructure nous permet de transférer simultanément un grand nombre de ces supports tout en assurant un haut niveau de qualité. Par exemple, pour une radio locale, nous avons transféré en 5 jours ouvrables plus de 320 heures d’enregistrement témoin depuis un lot de 40 cassettes VHS.

Avez-vous encore des questions ? Souhaitez-vous récupérer vos enregistrements ? Contactez-nous dès à présent.